destilled

Mon entité n'existe pas là, mais j’existe réellement. Même s'il n'existe pas de substance physique et stable, en référence à des objets tangibles, mon existence doit être reconnaissable dans un espace. Par exemple, certains yaourts aux fraises vendus dans la grande distribution n’ont pas de couleur réelle de fraises. Pourtant, nous réagissons inconsciemment aux objets en 2 dimensions créés artificiellement. Que signifie « exister », tel que nous le percevons ? En d'autres termes, nous reconsidérons la signification d’« exister» ou de «ne pas exister» à travers les cinq sens. Un fil se trouve dans un espace. Il continue à bouger, à changer et à transformer son existence. Une machine trace le rythme organique de la nature, répète ses mouvements de manière inorganique et fait couler des gouttes sur le fil. Il s'agit de gouttes extrait d’insectes appelés cochenilles (Dactylopius coccus) également utilisés comme colorant pour le yaourt aux fraises. Les gouttes coulant des extrémités alternent avec l'environnement et tombent au sol un peu partout, et aussi dans un pot en marbre placé sous le fil. Au fil du temps, la couleur fait sentir l’odeur et devient plus en plus foncée en se mêlant aux substances présentes dans l'espace. Ce mouvement n'est ni homogène ni uniforme. Les ampoules réagissent aux mouvements humains, les ailes tournent en réaction à la lumière des ampoules, les mouvements de rotations des ailes et des visiteurs, le vent venant de l'extérieur, le fil bougeant avec le vent... Il existe de nombreux mouvements et à chaque mouvement les multiples existences s'entremêlent dynamiquement et avancent mutuellement. Ensuite, lorsque le fil se transforme en un traçage, par cela une surface se forme et lorsque le traçage se transforme en filet, la surface disparaît et se métamorphose en une variété géométrique.